Biographie

Gaëlle Girbes started photojournalism in 2006. The encounters she makes, and the personal stories she witnesses, are often the starting point of her reports. To be in the intimate understanding to be able to testify as faithfully as possible is indispensable to her.
Her first reportages take her to various countries : in Africa, South East Asia and Europe. In 2010, she joined the Webistan agency of the photographer Reza, with whom she works as an assistant until March 2012. In 2014, she collaborates with the French war reporter, Patrick Chauvel, during 4 years. Together, they worked on the book "Ceux du Nord", a collection of photographs by North Vietnamese war photographers dating from the Vietnam War. Then, they gather and create the photographic collection of photographer Patrick Chauvel: 50 years of war photography around the world, documenting the history of crises, revolutions and conflicts that have shaken contemporary world history. From the Vietnam War to today's Syria. In March 2020, the photographic collection was integrated into the Caen Memorial Museum in France.
In 2017, she travels to Ukraine for the first time to cover the conflict. During this decisive trip, she decided to focus her work on this country and the post-Soviet states. She joined the SIPA agency in April 2018 as a contributor photographer on Ukraine. Since then, she has been working on the ongoing conflict in the country and its consequences as well as on the development of this young republic.
Her images are distributed by the SIPA agency and have been published by the French and international press such as Paris-Match, VSD, Days Japan, Le Temps, Neue Zürcher Zeitung, Le Vif, Le Parisien, Management, Financial Times ... She has also collaborated with international NGOs such as Doctors of the World and The Heart Fund (Endowment Fund for child heart surgery in underdeveloped countries).
Her work on Ukraine has been nominated twice for the International Photography Grants: 2nd edition in the Photojournalism category and 3rd edition in the daily life category.
In 2018 she was short listed for the International Women Photographers Award (IWPA) and in 2019 for the Roger Pic Prize of the scam, again for her work in the Ukraine.
In 2019, she founded the Motanka association to help war victims.
https://www.motanka.fr/
https://www.facebook.com/GGirbes
https://www.instagram.com/gaellegirbes/

 

Version Française : 

Gaëlle Girbes débute le photojournalisme en 2006. Les rencontres qu’elle fait, et les histoires personnelles dont elle est témoin, sont souvent le point de départ de ses reportages. Être dans la compréhension intime pour pouvoir témoigner le plus fidèlement possible lui est indispensable.
Ses premiers reportages l’emportent vers différents pays : en Afrique, en Asie du Sud-est et en Europe. En 2010, elle intègre l’agence Webistan du photographe Reza, avec lequel elle travaille, comme assistante, jusqu’en mars 2012. En 2014, elle collabore avec le reporter de guerre français, Patrick Chauvel, durant 4 ans. Ensemble, ils réalisent le livre « Ceux du Nord », un recueil de photographies des photographes de guerre Nord Vietnamien datant de la guerre du Viêtnam. Puis, ils réunissent et créent le fonds photographique du photographe Patrick Chauvel : 50 ans de photographie de guerre à travers le monde, documentant l'histoire des crises, révolutions et des conflits qui ont secouer l’histoire mondiale contemporaine. Allant de la guerre du Viêtnam à la Syrie d'aujourd'hui. En mars 2020, la collection photographique a été intégrée au Musée du Mémorial de Caen en France.
En 2017, elle se rend pour la première fois en Ukraine pour couvrir le conflit. Lors de ce voyage décisif, elle décide de focaliser son travail sur ce pays et l’espace post-soviétique. Elle intègre l’agence SIPA en avril 2018 comme photographe contributeur sur l’Ukraine. Depuis, elle travaille sur le conflit en cours dans le pays et ses conséquences ainsi que sur le développement de cette jeune république.
Ses images sont distribuées par l'agence SIPA et ont été publiées par la presse française et internationale telles que Paris-Match, VSD, Days Japan, Le Temps, Neue Zürcher Zeitung, Le Vif, Le Parisien, Management, Financial Times … Elle a également collaboré avec des ONG internationales comme Médecins du monde et The Heart Fund (Fond de dotation pour la chirurgie cardiaque infantile dans les pays sous-développés).
Son travail sur l’Ukraine a été nominée deux fois aux International Photography Grants : 2e édition dans la catégorie Photojournalisme et lors de la 3e édition dans la catégorie daily life.
En 2018 elle dans la présélection pour le Prix international des femmes photographes ( IWPA) ainsi que pour le Prix Roger Pic de la scam en 2019, toujours pour son travail en Ukraine.
En 2019, elle fonde l’association Motanka pour aider les victimes de guerre.
https://www.motanka.fr/
https://www.facebook.com/GGirbes
https://www.instagram.com/gaellegirbes/