En bordure, les deux pieds sous terre

2feet Under Gaelle Girbes001

Pour voir la galerie, cliquez ici

Trois ans exactement que perdure la guerre en Ukraine. Les négociations entreprises, comme les accords de Minsk I, II et III n’ont pas obtenu de résultats probants. Les démarches diplomatiques initiées par la France et l’Allemagne pour tenter de faire fléchir Vladimir Poutine sont restées vaines.
Loin du confort des salons politique, dans l’est de l’Ukraine, la guerre demeure et persiste entre rebelles séparatistes pro-russes et l’armée ukrainienne.
Sur le front ukrainien, en bordure de l’Europe, c’est une guerre de tranchée, une guerre lente, une guerre d’usure. Au fond de ces longs boyaux de terre, dans des immeuble détruits par les tirs d’armes lourdes des hommes chargent les fusils, observent l’horizon, attendent . . . Le supplice de l’attente jours après jours, la longue attente ou une simple action anime la journée. On joue la montre, le jeu des aiguilles, le jeu du calme précédant la tempête. Dans les tranchées du Donbass on attend la bataille souvent nocturne, on attend l’aube et la fin des tirs de roquette et d’obus. Un quotidien s’est installé parmi ces hommes mais les soldats souffrent de cette tension invisible, les regards se perdent au sol, dans le vide, dans la fumée d’une éphémère cigarette. Une énième qui prend tout le temps de mourir entre les doigts du soldat.
Loin des discussions politiques, dans la réalité de la guerre, ils vivent sous les décombres, les deux pieds sous terre.
Actuellement cette guerre a fait plus de 10 000 morts et plus de 20 000 blessés.

Les cookies doivent être acceptés afin d'afficher ce contenu. Accepter

In border, two feet under the ground

Three years exactly that continues the war in Ukraine, the agreements of Minsk I, II and III did not obtain convincing results. The diplomatic steps introduced by France and Germany to try to make Vladimir Putin yield remained vain.
Far from the political comfort of lounges, in the east of Ukraine, the war remains and persists between pro-Russian separatist rebels and the Ukrainian army.On the Ukrainian front, it is a war of trench, a slow war, a war of attrition.
At the bottom of these long intestines of ground, in buildings destroyed by firings of heavy weapons of the men charge rifles, observe the horizon, wait…
The torture of the expectation days after days, this long wait or a simple action leads the day. We play the time, the game of needles, the game of the peace preceding the storm. In the trenches of Donbass they wait for the often night-battle, they wait for the dawn and the end of the firings of rocket and shells.
An daily life settled down among these men but the soldiers suffer from this invisible tension, The looks get lost on the ground, in the space, in the smoke of a short-lived cigarette. A nth one which begins all the time to die between the fingers of the soldier.
In the reality of the war, far away of the politic lounges, they live under rubble, the underground two feet.
At present this war made more than 10 000 deaths and more than 20 000 wounded persons.

Propulsé par PhotoDeck