Paris ville lumière, Paris sous le choc

17 Charlie Gaelle Girbes Dsc00586

Paris, la semaine suivant les attentats du 13 novembre 2015.

Pour voir la galerie, cliquez ici

Une semaine s’est écoulée... Chaque soir, aux angles des rues Alibert et Bichat, les bougies s’allument et le silence se fait. Paris reste sous le choc des attentats. Au quotidien, on entend les mêmes phrases : « Vous avez vu ? Je ne sors plus, je ne vais plus au cinéma, j’ai peur ».
Avant même de se dire bonjour, on se demande si ça va, si personne de proche n’a été blessé.
Proche, trop proche... Cette ville que le monde entier considère comme la capitale des amoureux a été touchée en plein cœur. Pourtant un certain esprit français demeure, encore sous le choc, mais pas abattu...
L’appel à la vie, à la fête, fait écho et naît sur les murs, sur les mots déposés au milieu des monceaux de fleurs à la lumière des bougies. Paris ne cédera pas disent les nombreux messages... Déjà des fleurs apparaissent dans les trous fait par les impacts de balles des terroristes.

 

Propulsé par PhotoDeck